MENU


 
MENU


Le domaine

Le Vignoble

LA CAVE

NOS VINS

Actualités

Vaucluse Matin – 2021

Elles rayonnent dans la cour des grands, à la tête d’un vignoble vauclusien classé parmi tes 17 grands crus des Côtes-du-Rhône… Le domaine de Montvac, au pied des dentelles de Montmirail, se transmet depuis plus d’un siècle de mère en fille. Six générations dont cinq de femmes vigneronnes s’y succèdent depuis sa création en 1860.

Elle s’appellent Rose, Marguerite, Monique, Cécile et Amélie…
Ce sont ces cinq générations de femmes, qui se sont succédé à la tête de l’exploitation viticole familiale, aux côtés de leurs époux, ingénieur converti ou vigneron… Depuis 1860, l’année où Louis Avon, compagnon tonnelier devenu viticulteur, s’est installé à Vacqueyras, le domaine de Montvac et ses 23 hectares n’a cessé de croître, en qualité comme en notoriété, jusqu’à entrer en 1990 dans la prestigieuse famille des 17 grands crus de la Vallée du Rhône. Louis Avon eut une fille unique Rose… et imposa à son gendre Louis Audibert le métier de tonnelier et de viticulteur. L’amour qu’il portait à Rose était scellé par un contrat avec Bacchus… Ainsi débute l’histoire de ces cinq femmes vigneronnes et du Domaine viticole. Mais là où le conflit des générations se fait sentir dans la commercialisation des huit cuvées « maison », le palais des deux femmes parle le même langage quand il s’agit d’assemblage des cépages… dans les vignes, dans les chais comme dans les bouteilles. Tout comme Cécile avait voix au chapitre, bénéficiant de la totale confiance de son père jean Dusserre, l’avis d’Amélie, sa fille, compte beaucoup pour la dirigeante du domaine, Cécile Dusserre, que le destin familial a projeté plus tôt que prévu, en 1991, à la tête du domaine familial. Cécile avait seulement 21 ans…

161 ans d’une histoire familiale qui se conjugue au féminin pluriel
Le domaine de Montvac, la contraction entre Vacqueyras et Montmirail, les célèbres dentelles minérales du Vaucluse, est au-jourd’hui dirigé par la vigneronne quinqua Cécile Dusserre. Alors que sa mère Monique, 79 ans, s’est retirée des affaires, c’est la fille de Cécile Dusserre, Amélie 22 ans, fraîchement diplômée en juin 2020 en licence de Commerce viticole Suze-la-Rousse (Drôme) qui oeuvre à ses côtés désormais…

Cinq femmes vigneronnes, cinq vies différentes
Il y a 161 ans, Louis Avon était loin de se douter que cinq générations de femmes vigneronnes se succèderaient à la tête du domaine qu’il avait créé et légué à son unique fille Rose… Quand Monique, 79 ans aujourd’hui, parle de l’affaire familiale, elle se tourne avec fierté vers sa fille Cécile, 50 ans. Sa vie à elle, dans les années 60, elle l’a vécue à l’ombre de son mari, comme sa propre mère Marguerite, ou sa grand-mère Rose… à accueillir les clients, à leur faire déguster les vins de la propriété, à faire la comptabilité… « Les grands travaux comme la vinification ou l’assemblage appartenaient aux hommes. Moi j’apprenais la composition des vins uniquement pour pouvoir en parler aux clients… La femme à l’époque était en deuxième ligne et épaulait son mari… La condition de la femme a changé avec Mai 68 », raconte Monique Dusserre, qui reconnaît avoir vécu auprès d’un homme ouvert d’esprit et très pédagogue. Un père qui a tout appris à sa fille Cécile…

Le métier de vigneron (ne) aussi exigeant que passionnant
Aujourd’hui avec Amélie, représentant la cinquième génération de femmes, Cécile se concerte sur les cépages que les deux femmes vont intégrer au grenache, l’ADN des vins de la Vallée du Rhône. Cette année, elles ont décidé de planter clairette rose, carignan, counoise et grenache gris pour apporter une palette aromatique plus complexe… lors de l’assemblage… « Le métier, je l’apprends encore aujourd’hui et je le transmets à ma fille Amélie, comme l’a fait mon père avec moi confie la dirigeante. Amélie, du haut de ses 22 ans. acquiesce. Avec la maturité d’une vigneronne confirmée, la jeune femme s’exprime avec une assurance qui ne colle pas à son âge. À peine sortie de l’école, alors que ses copains de promo boivent du coca, elle déguste les vins… Elle s’occupe aux côtés de sa mère des vendanges, de la vinification, de l’assemblage et de la commercialisation des huit cuvées. Taquine sa mère avec plein d’amour et la titille quant au breuvage long en bouche. Cécille ne s’en étonne pas « De toute façon son palais est éduqué… lorsque je faisais déguster au caveau les vins de la propriété aux clients, Amélie toute petite terminait en cachette les verres des clients… Les deux femmes échangent des regards complices. Le domaine de Montvac semble avoir de beaux jours devant lui… Et de ses trois filles, Cécile Dusserre, sans jamais rien imposer, se demande si les jumelles cadettes ne rejoindront pas un jour l’exploitation familiale… « Être femme vigneronne c’est un merveilleux métier… », laissera échapper Cécile… dont les cuvées s’appellent Arabesque, Melodine, Variation… noms empruntés au vocabulaire de la danse classique. Une seule chose en effet aurait pu dévier Cécile de sa trajectoire de vigneronne, la danse classique qu’elle pratique depuis quatre décennies. C’est ma mère qui m’a imposé la danse classique car le médecin lui avait dit qu’avec mes pieds plats il y avait deux remèdes porter des semelles ou faire de la danse classique… Ça a immédiatement été le coup de foudre ! La danse m’a énormément apporté dans mon métier : la rigueur, la folie, la créativité… La danse tu l’interprètes. Si tu n’y mets pas ton âme dans la chorégraphie, ça devient de la gym… »

Du vin à la danse classique, il n’y pas qu’un pas… cadencé
«C’est comme en viticulture : la vigneronne doit se mettre à l’écoute de son terroir. C’est lui qui va te donner la caractéristique de tes vins. C’est lui le chef d’orchestre. Comme dans la danse. j’aime la rigueur et l’excellence. Même si ton corps n’en peut plus, que tu pars en pleurant, que tu te remets sans cesse en question… tu en tires une grande satisfaction quand tu fais déguster ton vin ou que tu danses ta chorégraphie devant le public… La rigueur, il la faut. La viticulture devient de plus en plus difficile du fait du changement climatique et des températures extrêmes qui ont une influence immédiate sur le vin… » conclut la vigneronne au caractère bien trempé. Violeta ASSIER-LUKIC

Retour aux actualités

Découvrir aussi

Le Point Spécial Vins

Presse

-

Découvrez l'article complet paru dans Le Point Spécial Vins • Septembre 2011...

Bettane + Desseauve 2016

Presse

-

Le domaine : De mère en fille, la tradition viticole se perpétue au domaine d Montvac. La dynamique Cécile Dusserre mène avec brio et passion un vignoble à la rigoureuse conduite de vignes. Possédant de très...

Festival Avignon 2016

Presse

-

Cuvée Officielle du Festival d’Avignon 2016 Mélodine 2014...

Le Parisien – Frédéric Anton

Presse

-

Le chef propose des pommes de terre à l’ail noir ave pour accompagnement le Vacqueyras Arabesque. Un vacqueyras. Ce rouge produit dans le sud de la vallée du Rhône est suffisamment charpenté pour être...

Jancis Robinson’s

Presse

-

« Les avantages d’un tel millésime adaptable signifient que la norme générale est élevée, avec un équilibre technique harmonieux et une maturité des fruits bien définie. Certains producteurs tombent dans...

Vinous Antonio Galloni

Presse

-

Arabesque 2016 • 90/100 Bright violet. A wild pungent bouquet evokes dried cherry, cassis, olive paste and garrigue. Cherry and sharply focused on the palate, offering bitter cherry, licorice and succulent...

Bettane + Desseauve 2018

Presse

-

Cécile Dusserre mène avec brio un vignoble à la rigoureuse conduite. Depuis quelques millésimes déjà, elle montre une grande maturité et finesse d’analyse. Gigondas Adage 2015 •16/20 Vacqueyras Mélodine...

Wine Advocate 2018

Presse

-

Arabesque 2016 • 92/100 A blend of 70% Grenache, 25% Syrah and 5% Mourvèdre, the 2016 Vacqueyras Arabesque spent a year in concrete prior to bottling. It’s fresh, red-f ruited and taut, with hints of...

Bettane + Desseauve 2019

Presse

-

Le domaine: Cécile Dusserre mène avec brio un vignoble à la rigoureuse conduite des vignes. Depuis quelques millésimes déjà, elle montre une grande maturité et une finesse d’analyse au niveau de ses...